trotteur

Gwendoline Raison, Alice jeunesse, 2008

"Henri en profite pour réfléchir. Il n'envisageait pas son séjour sur terre exactement de cette manière. Lui qui était persuadé que tous les enfants avaient lu ses livres et lui vouaient une adoration sans limite, il faut bien reconnaître qu'il y a de quoi être déçu."

Henri Trotteur (dont la consonnance du nom rappelle un certain Harry Potter) est effectivement dépité. Pour faire le malin, il a cru intelligent de se matérialiser le jour de la sortie du dernier tome de son livre et cela au beau milieu d'une librairie devant une horde de fans trépignant d'impatience d'avoir entre leurs mains le nouveau tome des aventures de leur héros. Quant les enfants l'ont vu s'extraire de l'affiche le représentant, cela a créé une véritable émeute et Henri n'a eu d'autre choix que de s'enfuir pour leur échapper.

Mais ses déboires ne s'arrêtent pas là car le jeune garçon qui le recueille doit être le seul gamin à n'avoir jamais entendu parler de lui et, en plus, il déteste lire et pas un livre ne traîne chez lui ! Inimaginable pour notre héros qui ne pense désormais plus qu'à retrouver rapidement le cocon des pages de son livre...