rose

Colas Gutman, L'école des loisirs, 2010

"J'ai hanté les couloirs de l'école à la manière des fantômes de ma classe. S'ils voulaient me mettre dehors, ils n'avaient qu'à venir me chercher. Je me suis trouvé un petit coin sous l'escalier et j'ai attendu toute la journée qu'on vienne me dire de dégoménager."

Une nouvelle fois, Rose se trouve sous la menace d'un renvoi de l'école et d'un déménagement... Pourtant, elle ne fait de mal à personne ! Son seul problème, c'est qu'elle a un énorme défaut de langage. Ainsi, dans sa bouche, une dépression devient une "tristesserie", un tête à tête "un cerveau à cerveau", etc. Elle ne le fait pas exprès, cela sort tout seul. Et c'est encore pire lorsqu'elle est énervée. Du coup, elle est rarement comprise par les autres qui ont tendance à l'exclure...

Malgré tout, elle n'a pas sa langue dans sa poche et compte bien en découdre avec les numéros 6 (les sixièmes) du collège mitoyen de son école !

Un petit roman sympa sur une fillette loin d'être idiote !