ile

Jean-Paul Nozière, Gallimard jeunesse, 2007

"Les rêves débutaient toujours d'une façon identique. Une femme, vêtue d'une longue robe rouge, l'appelait. (...) Dans son rêve, Gaja ne parvenait jamais à rejoindre Ila. Quoi qu'elle fasse, entre elle et la main tendue de sa mère, la distance demeurait la même. Puis, venaient les homme armés. Une multitude. Les dalahos. Ils couraient, hurlaient, s'emparaient des enfants du village, les ligotaient et les jetaient sur le plancher des jonques. (...) Un dalaho, plus féroce que les autres, tuait un enfant. Gaja voyait nettement les traits de l'assassin. Elle entendait son rire"

Depuis le décès de sa mère, Gaja, 14 ans, vit sur une île déserte avec son père, son frère de 8 ans et sa soeur de 11ans. Les trois enfants y sont en quelque sorte emprisonnés puisqu'ils n'ont pas l'autorisation de quitter ce lieu et que personne ne vient leur rendre visite. De plus, l'angoisse et la peur les tenaillent car, d'après leur père, des hommes appelés dalahos les kidnapperaient s'ils venaient à connaître leur existence. Des êtres comme eux à la peau noire et à la chevelure rousse seraient l'objet de moult convoitises. Si leur père les fait vivre comme des reclus, c'est donc pour les protéger...

Pourtant, tout ceci paraît bien mystérieux aux trois jeunes gens qui se posent de plus en plus de questions en grandissant.

Les réponses les déstabiliseront et bouleverseront leur vie à jamais....