Libellules

06 février 2011

12 récits de l'Enéide

_n_ide

Michel Laporte, Flammarion, 2010

Si, en Grèce, Homère a narré les aventures d'Ulysse, du côté de Rome Virgile s'est attelé à celles d'Enée, le héros troyen obligé de fuir sa cité avec ses compagnons.

Bien des obstacles vont lui barrer la route avant qu'il puisse rejoindre l'Italie, s'y installer et être à l'origine de la fondation de l'empire romain.

Michel Laporte a adapté et abrégé le récit de Virgile pour le rendre "lisible" aux jeunes d'aujourd'hui. Pourtant, même si les 6ème constituent sa cible et qu'ils sont souvent fascinés par la mythologie, il me semble que ce livre n'est pas encore assez à leur portée. Dommage !

Par contre, il faut souligner les magnifiques illustrations qui ouvrent chaque chapitre et sont bien en lien avec l'art gréco-romain.

Posté par 1114 à 17:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


17 janvier 2011

Une jeunesse au temps de la Shoah

veil

Simone Veil, Le livre de poche, 2010

Il y a des livres qui se doivent d'être lus par le plus grand nombre. Celui-ci en fait partie, tout comme le célèbre Si c'est un homme de Primo Lévi.

Ici, sont restitués les quatre premiers chapitres de l'autobiographie de Simone Veil parue en 2007. Ils relatent son enfance, sa vie pendant la guerre, puis son arrestation, son transfert à Auschwitz et son terrible quotidien au camp, pour finir par son retour en France et la manière dont elle a essayé de faire face et de reprendre le cours de sa vie, ce qui a été pour le moins difficile...

En annexe, se trouvent l'allocution que cette grande dame a prononcée à l'occasion du soixantième anniversaire de la libération du camp d'Auschwitz-Birkenau, son discours lors de la cérémonie du Panthéon en hommage aux Justes de France, ainsi que celui qu'elle a prononcé devant l'ONU lors de la Journée internationale de commémoration dédiée à la mémoire des victimes de l'Holocauste. A ceux-ci, s'ajoutent le discours de Jean d'Ormesson lors de l'entrée de Simone Veil à l'Académie française et une interview  de sa petite fille.

Ce qui m'a le plus marquée à la lecture de cet ouvrage, c'est la position modérée de Simone Veil à l'égard de la France et des Français comme le montre cet extrait du discours proclamé au cours de la cérémonie en hommage aux Justes : "Certains Français se plaisent à flétrir le passé de notre pays. Je n'ai jamais été de ceux-là. J'ai toujours dit, et je le répète ce soir solennellement, qu'il y a eu la France de Vichy, responsable de la déportation de soixante-seize mille enfants, mais qu'il y a eu aussi tous les hommes, toutes les femmes, grâce auxquels les trois quarts des Juifs de notre pays ont échappé à la traque."

Posté par 1114 à 18:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 janvier 2011

Oedipe schlac ! schlac!

oedipe

Sophie Dieuaide, Casterman, 2010

Ce petit roman plaira aux plus jeunes de nos élèves et leur donnera peut-être envie de faire du théâtre !

Ecole Jean Jaurès : le mois de juin pointant le bout de son nez, il est plus que temps de s'atteler à la préparation du spectacle de fin d'année. Mme Lecca propose alors à ses CM2 de jouer sur scène la légende d'Oedipe. Cette idée ne suscite guère l'enthousiasme : il faut dire qu'aucun élève n'a jamais entendu parler d'Oedipe et que son histoire a l'air bien compliquée !

Pourtant, peu à peu, les enfants vont se prendre au jeu et les répétitions ne pas être de tout repos pour leur institutrice...

Posté par 1114 à 21:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 janvier 2011

2011

Nouvel_an_

Posté par 1114 à 17:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 décembre 2010

Aussi libres qu'un rêve

Je vous livre aujourd'hui mon dernier coup de coeur de l'année 2010. Pour la petite histoire, c'est la première fois que je classe un livre de science-fiction dans cette catégorie ! Celui-là m'a littéralement emballée. Il se situe dans la même veine que Le combat d'hiver de Jean-Claude Mourlevat. D'ailleurs, si vous avez aimé ce dernier, Aussi libres qu'un rêve est fait pour vous, il n'y a aucun doute là-dessus !

AM_aussi_libre

Manon Fargetton, Mango, 2007

"Pourquoi es-tu née avant moi, ma Sil ? Tu étais donc si pressée de découvrir ce monde qui nous enferme dans des avenirs programmés ? Pourquoi n'est-ce pas moi qui suis née en décembre ?

Mais ai-je vraiment le droit de me plaindre alors que tant de gens rêvent d'être à ma place ? Je suis née en janvier, et pourtant j'aimerais envoyer balader tous ces artifices. J'aspire à une vie simple au contact des éléments qui m'insuffleraient mon énergie et mes rêves. Une vie peut-être insignifiante au regard de celle à laquelle on me destine, mais tellement plus vraie !"

Nous sommes à la fin du XXIe siècle et le monde est régi par la loi des dates de naissance. Votre métier dépend de votre mois de naissance. Seules les personnes nées en janvier peuvent accéder aux emplois les plus prisés, c'est-à-dire ceux du showbiz et de la politique. Celles nées en février sont destinées à l'info-robotique, celles de mars à l'écrit, etc. Pour celles de décembre, il ne reste que les métiers dont personne n'aura voulu.

Ce système est particulièrement injuste notamment pour les jumelles Silnöa et Silnëi nées à quelques minutes d'intervalle, mais l'une le 31 décembre et l'autre le 1er janvier ! Elles voient donc leur vie prendre des directions totalement opposées. Pourtant, cette loi ne va pas les séparer, bien au contraire car, au gré de rencontres marquantes, elles vont s'unir pour la combattre et vivre libres, aussi libres qu'un rêve...

Posté par 1114 à 16:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


25 décembre 2010

La boxe du Grand Accomplissement

I_Grande_3366_boxe_du_grand_accomplissement_la_

Jean-François Chabas, L'école des loisirs, 2004

Rutger vit dans un pensionnat car il est orphelin. En plus de tout ce que cela comporte, il doit supporter les ronflements tonitruants de Jon, son voisin de dortoir. Il lui est impossible de dormir quand la machine Jon se met en route !

Pourtant, c'est grâce à cela qu'il va découvrir la passion de sa vie : les arts martiaux. En effet, une nuit, errant dans les couloirs de l'établissement puisque ne parvenant pas à s'endormir, Rutger découvre que l'austère directeur du pensionnat s'adonne à la boxe. Le jeune garçon devient alors son élève.

A partir de là, sa vie prend une nouvelle tournure : la quête absolue de la connaissance de tous les arts martiaux, quête qui le mènera dans le berceau de ces pratiques : l'Asie...

Ce roman d'initiation est à réserver aux fans d'arts martiaux car il comporte pas mal de termes techniques qui pourraient rebuter les autres lecteurs...

Posté par 1114 à 18:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 décembre 2010

Ta photo dans le journal

Si vous n'avez pas fini vos cadeaux de Noël, ajoutez vite sur votre liste ce livre qui m'a très agréablement surprise ! Au vu de la quatrième de couverture et de l'illustration que je trouve vraiment enfantine, je ne pensais pas être happée par cette histoire. Pourtant, je dois avouer qu'il m'a été impossible de refermer ce roman avant d'avoir fini de le lire...

photo

Marie Brantôme, Seuil, 2007

Dès qu'arrivaient les premières chaleurs de juin, le problème se posait : moi. C'était moi, le problème. Qu'allait-on faire de moi ? Où ? Chez qui me caser ? Je n'étais pas une "enfant facile". Je ne m'adaptais pas bien. Comme soupirait ma mère. Et c'était vrai. Je ne m'adaptais pas bien à toutes les sauces. Et puis, je faisais des "réflexions", souvent pas de mon âge. Pas du tout ! Et puis, je restais seule, à lire ou à dessiner. Mais ça, ça ne gênait personne alors on me laissait tranquille. Et c'est ce que je voulais, au fond. Moi, je ne demandais pas spécialement à partir en vacances. J'étais très bien chez moi, dans ma chambre. Seule, à rêvasser. Quant à la "verdure" et au bon air, j'avais tout sous la main avec le parc et les jardins de Versailles. Mais non ! Il fallait "changer d'air" paraît-il.

C'est ainsi que Laure, 12 ans, se retrouve dans la campagne bordelaise pour deux mois chez de vagues connaissances de ses parents, les Pinsart. Ce sont des personnes qu'elle ne connait pas et qui sont bien plus âgés que ses parents. Elle se demande à quoi vont ressembler les vacances avec eux d'autant plus que leur fille de 30 ans, Francia, vit avec eux car elle est simple d'esprit.

Heureusement, les Pinsart ont une petite voisine de l'âge de Laure et ont recueilli un enfant de l'Assistance, Pierrot. Laure va vite se rendre compte que Pierrot n'est pas traité normalement dans cette maison et cela à cause de son statut de gosse de l'Assistance. Elle va alors le prendre sous son aile et ils vont beaucoup s'apporter mutuellement.

Mais, une ombre plane au-dessus de leurs têtes...

Posté par 1114 à 17:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 décembre 2010

Pépites

p_pites

Anne-Laure Bondoux, Bayard jeunesse, 2005

Pour parodier Stromae, j'ai envie d'écrire "Qui dit neige, dit bloqué chez soi / Alors on lit"

Direction l'Amérique des chercheurs d'or !

A 20 ans, Bella Rossa a déjà connu bien des épreuves. Pourtant, elle garde espoir et veut croire que la roue va enfin tourner en sa faveur et lui faire connaître le bonheur.

Pensant faire fortune, elle décide de partir à travers le pays en tant que colporteuse. Tout ne va pas se passer comme elle l'imaginait et elle n'est pas au bout de ses peines...

Malgré tout, en chemin, elle rencontre l'amour en la personne d'un ancien sergent manchot qui lui aussi a connu bien des malheurs par le passé...

Ces deux éclopés de la vie parviendront-ils enfin à trouver la paix et le bonheur sur les routes de l'Ouest ? C'est tout ce qu'on leur souhaite.

Posté par 1114 à 18:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 décembre 2010

Le drôle de Noël de Scrooge

scrooge

Charles Dickens, Le Livre de Poche Jeunesse, 2009

Voici un conte que l'on peut qualifier de saison puisque Noël approche à grands pas.

Ebenezer Scrooge est un homme d'affaires avare, solitaire et "sans coeur". Ainsi, il refuse l'invitation pour Noël de son neveu car, pour lui, cette fête ne signifie rien.

Alors qu'il rentre chez lui, il reçoit la visite du spectre de son associé mort depuis sept ans. Il est venu le mettre en garde : s'il continue à se comporter de la sorte, il mourra seul et son âme ne trouvera jamais le repos. Pour tenter de le remettre de bonnes dispositions, trois esprits vont se succéder auprès de lui pour lui donner une chance de changer. A lui de la saisir avant qu'il ne soit trop tard !

Merci à Disney d'avoir adapté l'an dernier ce conte pour le cinéma. Sans cela, beaucoup serait passé à côté de cette histoire qui donne à réfléchir...

Posté par 1114 à 19:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 novembre 2010

Mondo et trois autres histoires

mondo

J. M. G. Le Clézio, Belin, 2010

Dans les quatre nouvelles de ce recueil, les personnages principaux sont des enfants-voyageurs : Mondo, Lullaby, Daniel et Gaspar.

Chacun a abandonné son univers quotidien pour découvrir un espace où être totalement libre. Au cours de leur périple, ils rencontrent des lieux, des hommes, des animaux et des paysages qui les enrichissent plus que le savoir qui leur est dispensé à l'école.

Ils sortent tous transformés de leur aventure : ils sont devenus en quelque sorte plus matures.

Même si ce recueil est recommandé pour les classes de 5ème, il me semble plus opportun de le faire lire à des élèves plus âgés qui seront plus à même d'en comprendre le sens...

Pour finir, rappelons que J. M. G. Le Clézio a reçu le prix Noble de littérature en 2008 pour l'ensemble de son oeuvre.

Posté par 1114 à 21:06 - - Commentaires [3] - Permalien [#]